Slideshow

Redrapage des bras (brachioplastie)

Un redrapage des bras, autrement connue comme brachioplastie, peut retirer l’excès de peau et les dépôts de graisse, laissant les bras avec un contour plus agréable et plus jeune. En avançant en age, la peau du bras peut devenir lâche et molle. Le redrapage des bras permet de resserrer cette peau et se sentir plus jeune. L’incision s’étend du coude à l’aisselle et parfois sur le côté de la poitrine. Dans certains cas, Dre Olivier peut recommander la liposuccion seule ou en combinaison avec le redrapage pour enlever l’excès de graisse dans le haut des bras.

Chez un patient avec une perte de poids massive, habituellement, l’excès de graisse traverse l’aisselle et implique la peau lâche qui s’étend sur la région de la poitrine.

Suis-je un bon candidat pour un redrapage des bras ?

La chirurgie de redrapage des bras peut être effectuée sur une grande variété de patients pour qui les bras presentent un excès de peau devant être resserrée. Cependant, la majorité des patients sont ceux qui ont eu perte de poids massive, qui ont stabilisé leur poids et qui n’ont pas de problèmes de santé. Plusieurs de ces patients se plaignent de  lourdeur et que leur bras font comme des « battement d’ ailes ». Parfois certaines femmes plus âgées ont beaucoup de peau supplémentaire, ce qui devient assez gênant. Elles sont aussi de bonnes candidates.

Techniques standard de redrapage des bras

Pour les patients qui ont un minimum de gras excédentaire, avec aucun excès de peau, la liposuccion seule peut être efficace. Pour les patients qui ont un excès de peau minime situé près de l’aisselle, une amélioration peut être obtenue à travers une cicatrice limitée à l’aisselle. Pour les patients qui présentent un excès de peau important, comme dans le cas de pertes de poids massives, le tissu doit être retiré grâce à une incision à partir du coude, par le biais de l’aisselle et sur le côté de la poitrine.

redrapage-bras

En préparation à la chirurgie

Si vous êtes fumeur, il est recommandé que vous cessiez de fumer bien avant la chirurgie, soit quatre semaines. Fumer peut affecter votre capacité à guérir. Certains médicaments qui augmentent le risque d’hémorragie, comme l’aspirine, les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et certaines vitamines homéopathiques, doivent être interrompus avant l’opération.

Avantages

  • réduction de l’excès de peau dans la partie supérieure du bras
  • meilleure image/confiance en soi
  • enfin pouvoir porter des vêtements à manches courtes en étant bien

Risques et complications

  • saignement
  • infection
  • cicatrices visibles
  • gonflement des mains
  • formation de séromes (collections de fluides qui peuvent survenir après l’opération, le long de la ligne d’incision)
  • diminution de la sensation  au niveau de la zone de chirurgie

Quelle est la période de récupération  ?

Certains chirurgiens préfèrent envelopper les bras ou utiliser des vêtements de compression. La plupart des chirurgiens préfèrent que les bras soient élevés au-dessus du cœur, pendant quelques jours. Le retour des fonctions normales des bras et des mains peut prendre jusqu’à une quinzaine de jours. Vous devrez éviter l’aspirine et les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour les premiers jours après votre chirurgie. Le tabagisme et l’exposition à la fumée secondaire peuvent altérer le processus de guérison et devraient être évités.

La chirurgie est-elle douloureuse ?

La douleur postopératoire est subjective et peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Le patient moyen subissant une procédure de redrapage des bras nécessitera généralement des analgésiques par voie orale pour traiter l’inconfort pour quelques jours.

Vais-je avoir des cicatrices après la chirurgie ?

La réduction de l’excédant de peau et de graisse dans la partie supérieure du bras nécessite la création d’une cicatrice qui commence près du coude, traverse à l’aisselle et croise souvent sur la paroi thoracique. Toute cicatrice passe par un processus de maturation, qui dure un an. La plupart des cicatrices sont bien visibles, du moins au début. Certains chirurgiens préfèrent placer la cicatrice de réduction sur l’intérieur du bras afin qu’elle ne soit pas visible lorsque le bras du patient est place le long du corps. D’autres chirurgiens préfèrent placer la cicatrice un peu plus vers l’arrière du bras afin qu’elle ne soit pas visible de l’avant.

Quels sont effets secondaires à court terme  ?

Immédiatement après la chirurgie, certains patients auront une sensation de serrement dans la partie supérieure du bras comme la zone gonfle à cause du traumatisme de la chirurgie. Certains patients peuvent ressentir aussi des picotements. Ces symptômes disparaissent avec le temps.

Quel type d’anesthésie est utilisé ?

La plupart des redrapages des bras sont effectués sous une anesthésie générale, bien que certains chirurgiens utiliseront un anesthésique local, avec sédation.

Avant • Après

Cliquer pour agrandir les images

Redrapage des bras (brachioplastie)