Slideshow

Redrapage corporel circonférentiel (perte de poids massive)

Avec cette procédure, les affaissements de la peau au niveau de l’abdomen, de l’extérieur des cuisses, des fesses, des hanches et de la taille sont corrigés. Les incisions s’étendent tout autour du corps, pour éliminer une « ceinture » d’excès de peau et de graisse. Un autre nom commun pour cette procédure est « lipectomie en ceinture ».

Lors d’un important gain de poids, la graisse se dépose autour du tronc inférieur en entier, ce qui implique l’avant, les côtés et le dos. Lorsque survient une perte de poids, les gens se retrouvent souvent avec beaucoup de graisse et de peau, surtout sur l’avant du corps, ressemblant ainsi à un tablier.

L’excès ne s’arrête cependant pas à l’avant et, le plus souvent, il continuera sur les côtés et le dos, impliquant l’extérieur des cuisses, le bas du dos, les fesses et les cuisses médiales. Ce type de problème est appelé «excès circonférentiel».

redrapage-corporel-circonferentiel

Pour traiter l’excès circonférentiel de la partie inférieure du tronc chez le patient ayant subi une perte de poids massive, un redrapage du corps inférieur (lipectomie en ceinture) peut être employé, ce qui est souvent le cas. Lors de cette procédure, un morceau de tissu faisant le tour du tronc est enlevé afin de traiter l’ensemble de la région, de telle sorte que la plus grande d’amélioration possible soit atteinte. Même si une abdominoplastie (procédure où seul le devant du ventre est réduit) peut être pratiquée chez certains patients, les résultats sont souvent loin d’être idéaux, parce que les côtés et l’arrière ne sont pas corrigés.

Suis-je un bon candidat pour le redrapage du bas du corps ?

Le redrapage de la partie inférieure du corps est indiqué chez les patients qui étaient obèses, mais qui ont perdu une quantité significative de poids (conduisant ainsi à l’excès circonférentiel inférieur du tronc). Pour opérer un patient, celui-ci devrait :

  • être médicalement et psychologiquement stable
  • avoir stabilisé sa perte de poids

Bien que ce type de procédure soit le plus souvent utilisé chez les patients ayant vécu une perte de poids massive, trois autres groupes de candidats peuvent bénéficier de ce type de chirurgie :

  • les femmes qui n’ont jamais été obèses mais qui pèsent de 30 à 40 livres de plus que leur poids santé et qui ne sont pas en mesure de perdre du poids
  • les patients de poids normal qui désirent une meilleure définition de leur corps
  • les patients ayant subi une liposuccion et qui présentent un excès de peau sur la partie inférieure du tronc ou des cuisses

Techniques standard pour une procédure de redrapage du bas du corps

La procédure consiste à enlever le tablier de peau et de graisse en serrant la paroi musculaire sous-jacente, ce qui est très semblable à une abdominoplastie. Pour supprimer les tissus en excès situés dans le dos et sur les côtés, le patient doit être retourné. Une liposuccion des cuisses est souvent effectuée en même temps que le redrapage. Pour la plupart des patients, la cicatrice finale aura une forme semblable à un «bikini string».

Résultats escomptés :

  • élimination du tablier
  • aplatissement du ventre
  • création d’une ceinture
  • redrapage des cuisses
  • redrapage et redéfinition des fesses

Risques et complications du redrapage du bas du corps

Le redrapage du bas du corps doit être considéré comme une grande opération et un événement majeur dans la vie d’un patient. Les risques potentiels et les complications peuvent inclure :

  • saignements
  • infection
  • formation de séromes (accumulations liquidiennes pouvant survenir après la chirurgie, le long de la ligne d’incision)
  • séparation de l’incision en raison de la tension créée
  • caillots sanguins dans les jambes et peuvant se rendre dans les poumons (aussi appelé embolie pulmonaire ou thrombophlebite)
  • difficulté de guérison des cicatrices

Récupération

  • Le patient aura besoin de trois à quatre semaines pour se remettre de la chirurgie.
  • Il devra porter des vêtements de compression durant six semaines.
  • La plupart des patients doivent marcher en position courbée pendant environ une semaine.
  • Habituellement, les patients auront des drains (tubes en plastique qui drainent le sang et les liquides) dans les zones qui ont été opérées. Ils resteront en place de deux à trois semaines.
  • Les résultats définitifs peuvent ne pas être apparents jusqu’à ce que tout gonflement se soit résorbé, ce qui peut prendre jusqu’à un an.

Est-ce que le redrapage du bas du corps est douloureux ?

La douleur que ressentira le patient après la chirurgie dépend de sa tolérance à la douleur, du type de procédure effectuée, et des méthodes utilisées par le chirurgien pour contrôler la douleur.

La douleur postopératoire est subjective et peut varier considérablement d’une personne à l’autre. Le patient moyen qui subit une procédure de redrapage à la partie inférieure du corps nécessite généralement quelques jours de médication pour traiter la douleur et le sentiment de malaise. Sur une période de sept à dix jours, la plupart des patients ont réglé la majorité de leurs douleurs postopératoires aiguës. Bien que certaines douleurs peuvent persister après cette période, elles ne sont généralement pas assez graves pour nécessiter des doses importantes de médicaments contre la douleur.

Y aura-t-il des cicatrices ?

La cicatrice créée par un redrapage du bas du corps fait le tour du tronc en entier, sous la forme d’un «bikini string». La qualité de la cicatrice est variable et dépend principalement des caractéristiques génétiques du patient. Généralement, elle sera couverte par les sous-vêtements, mais pas dans tous les cas.

Quels sont les effets à court terme du redrapage du bas du corps ?

Immédiatement après la chirurgie, certains patients constatent une sensation de serrement dans l’abdomen, les flancs et le dos. Cette sensation sera suivie d’enflure et de douleur, de toute évidence, comme discuté ci-dessus. La plupart des patients doivent marcher légèrement plié pendant au moins une semaine, voire plus. Comme il s’agit d’une grande opération, la plupart des patients auront besoin de quelques semaines avant de retrouver leur force et leur niveau d’activité habituel.

Quel type d’anesthésie est utilisé pour le redrapage du bas du corps ?

Presque toutes les procédures de redrapage sont effectuées sous anesthésie générale. Certains chirurgiens plasticiens combinent l’anesthésie générale avec une anesthésie péridurale afin d’aider à soulager la douleur postopératoire.

Avant • Après

Cliquer pour agrandir les images

Redrapage corporel circonférentiel (perte poids massif)