Slideshow

Réduction mammaire

Souvent, les patientes qui subissent une réduction mammaire cherchent un soulagement des symptômes physiques causés par le poids excessif des seins.

Une réduction mammaire peut généralement résoudre ces problèmes, en plus d’ améliorer la taille et la forme des seins. Après une réduction mammaire, les seins sont plus proportionnel au reste de votre corps.

Suis-je une bonne candidate pour une réduction mammaire ?

Vous êtes une bonne candidate pour une réduction mammaire si vous avez une ou plusieurs des conditions suivantes:

  • Seins trop gros par rapport au corps  / seins lourds
  • Seins pendants avec les mamelons et les aréoles qui pointent vers le bas
  • Un sein beaucoup plus gros que l’autre
  • Douleur à l’épaule, au dos et au cou causée par le poids des seins
  • Irritation de la peau sous les seins
  • Indentations dans les épaules causées par les bretelles serrées
  • Restriction de l’activité physique en raison de la taille et du poids des seins
  • Problème d’estime de soi

La réduction mammaire peut être effectuée à n’importe quel âge, mais les chirurgiens plastiques recommandent généralement d’attendre que le développement des seins soit complété.

L’accouchement et l’allaitement peuvent avoir des effets importants et imprévisibles sur la taille et la forme des seins. Néanmoins, de nombreuses femmes décident de subir une réduction mammaire avant d’avoir des enfants, en sachant qu’elles pourront avoir besoin de retouches ultérieures. Si vous avez l’intention d’allaiter dans le futur, vous devriez en discuter avec Dre Olivier lors d’une consultation.

Lors de la consultation, vous devrez déterminer la taille désirée ainsi que tout que vous aimeriez voir amélioré sur vos seins. Cela aidera Dre Olivier à comprendre vos attentes et à déterminer si elles peuvent être atteintes de façon réaliste.

Comment Dre Olivier m’évaluera-t-elle pour la réduction mammaire ?

Elle examinera vos seins, prendra des mesures et peut-être des photos pour votre dossier médical. La taille et la forme de vos seins, la qualité de votre peau et la position des mamelons et des aréoles seront soigneusement évalués.

Vous devriez vous présenter à la consultation prête à discuter de vos antécédents médicaux. Il s’agira notamment d’informations sur votre condition médicale, allergies médicamenteuses, traitements médicaux reçus (y compris les chirurgies antérieures et les biopsies du sein) et les médicaments que vous prenez actuellement. Il est important de fournir des informations complètes.

Vous devez informer Dre Olivier si vous avez l’intention de perdre une quantité significative de poids, surtout si vous avez remarqué que vos seins deviennent plus petits avec la perte de poids. Votre chirurgien peut vous recommander de stabiliser votre poids avant de subir une chirurgie.

Où sont placées les incisions ?

Les facteurs individuels et les préférences personnelles détermineront la technique spécifique choisie pour réduire la taille de vos seins.

La méthode la plus commune pour réduire les seins comporte trois incisions :

  • Une première incision est faite autour de l’aréole
  • Une autre s’étend verticalement depuis le bord inférieur de l’aréole, jusqu’au pli sous le sein
  • Le troisième suit la courbe naturelle du pli du sein

Après que l’excès de tissu mammaire, de graisse et de peau ait été enlevé, le mamelon et l’aréole sont déplacés vers une position plus élevée. L’aréole est également réduite en taille. La peau qui était auparavant située au-dessus du mamelon est amenée vers le bas pour remodeler le sein.  La liposuccion peut être utilisée pour améliorer le contour sous le bras.

Une technique courante de réduction mammaire élimine l’excès de tissu mammaire, la graisse et la peau à travers les incisions indiquées. Le mamelon et l’aréole restent attachés au tissu sous-jacent, mais sont décalés vers une position plus élevée. La taille de l’aréole est souvent réduite.

Habituellement, les mamelons et les aréoles restent attachés à des pédicules de tissus sous-jacents, ce qui permet à la préservation de la sensation. La capacité à allaiter peut également être conservée par cette méthode, bien que cela ne peut être garanti.

Quelles sont les techniques de réduction mammaire ?

Il existe de nombreuses techniques. La taille et la forme de vos seins, ainsi que la quantité désirée de réduction, sont autant de facteurs qui contribueront a déterminer la meilleure technique pour vous.

Dans certains cas, il est possible d’éviter l’incision verticale qui s’étend du bord inférieur de l’aréole et du pli du sein ou l’incision horizontale sous le sein.

Dans de rares cas, si vos seins sont très gros, les mamelons et les aréoles peuvent avoir besoin d’être complètement détachés avant d’être déplacés à un niveau supérieur. Dans un tel cas, vous aurez, au préalable, pris la décision de sacrifier la sensation et la possibilité de l’allaitement maternel afin d’atteindre la taille de poitrine désirée

Comment dois-je me préparer à la chirurgie ?

En fonction de votre âge, ou si vous avez des antécédents de cancer du sein dans votre famille, Dre Olivier peut recommander une mammographie de référence avant l’intervention chirurgicale, ainsi qu’un autre examen mammaire quelques mois après la chirurgie. Cela permettra de détecter tout changement futur dans votre tissu mammaire. Après une réduction mammaire, vous serez toujours en mesure d’effectuer l’auto-examen : une réduction mammaire n’augmente pas le risque de développer un cancer du sein.

Si vous êtes fumeuse, il vous sera demandé d’arrêter de fumer bien avant la chirurgie. L’aspirine et certains anti-inflammatoires non stéroïdiens peuvent provoquer une augmentation des saignements, donc vous devriez éviter de prendre ces médicaments pendant une certaine période de temps avant la chirurgie. Votre chirurgien vous donnera d’autres instructions préopératoires lors de la consultation.

La chirurgie de réduction mammaire peut être effectuée sur base ambulatoire. Si vous devez rester à l’hôpital ou en établissement chirurgical, ce sera probablement pour une seule nuit. Que vous soyez libérée le jour de l’intervention ou le lendemain, vous aurez besoin de quelqu’un pour vous reconduire à la maison et rester avec vous pour le lendemain ou le surlendemain.

Comment se déroulera le jour de la chirurgie ?

Votre réduction mammaire peut être effectuée dans un hôpital.

Habituellement, une anesthésie générale est administrée, de sorte que vous serez endormie pendant toute la procédure. Quand la chirurgie sera terminée, vous vous retrouverez dans une zone de récupération, où vous continuerez à être surveillée. Dans de nombreux cas, des drains sont placés dans les seins afin d’éviter l’accumulation de fluides. Un pansement de gaze sera mis sur les seins et recouvert d’un bandage élastique (ou soutien-gorge chirurgical).

Qu’elle est le temps de récupération ?

Le lendemain de l’intervention, vous serez invitée à sortir du lit pour de courtes périodes de temps. Après plusieurs jours, vous serez en mesure de vous déplacer plus confortablement. Vous pouvez être invitée à dormir sur le dos pour éviter la pression sur vos seins.

Tout drain chirurgical sera enlevé une semaine après la chirurgie, date à laquelle vos pansements peuvent également être changés.

Vous devrez porter un soutien-gorge pendant quelques semaines, soit jusqu’à ce que l’enflure et la décoloration de vos seins diminuent.

Vous remarquerez peut-être un changement de sensation dans la région des mamelons et des aréoles : ce n’est généralement que temporaire. Il peut cependant prendre des semaines, des mois, voire plus d’un an avant le retour de sensation à la normale. Vos seins peuvent aussi nécessiter un certain temps pour prendre une forme plus naturelle. Les incisions seront initialement rouges ou roses et resteront ainsi pendant de nombreux mois après la chirurgie.

Quand puis-je reprendre mes activités normales ?

Après avoir subi une réduction mammaire, il est souvent possible de retourner au travail dans les trois à quatre semaines qui suivent l’opération, tout dépendamment  de l’emploi dont il est question. Dans de nombreux cas, vous pouvez reprendre la plupart de vos activités normales, y compris une certaine forme d’exercice modéré, après plusieurs semaines. Vous pouvez continuer à rencontrer  de l’inconfort périodique, mais ces sensations sont normales. Toute douleur intense doit être signalée à votre médecin.

Toute activité sexuelle doit être évitée pendant un minimum d’une semaine, et votre chirurgien plastique peut vous conseiller d’attendre plus longtemps. Après cela, il faut veiller à être extrêmement délicate avec vos seins pendant, au moins, les six prochaines semaines.

Les risques et complications

Heureusement, les complications significatives de réduction mammaire sont rares. Chaque année, des milliers de femmes subissent avec succès une réduction mammaire et ne ressentent aucun problème majeur, en plus d’être heureuses des résultats. Toute personne qui envisage une intervention chirurgicale, cependant, doit être consciente à la fois des avantages et des risques.

Il est préférable d’aborder, avec votre chirurgien, le sujet des risques et complications liés à la chirurgie.

Parmi les complications potentielles :

  • Hémorragie
  • Infections
  • Réactions à l’anesthésie
  • Besoin de transfusion sanguine au cours de l’opération. peut être prévue à l’avance, et votre chirurgien plastique peut, dans certains cas, vous conseiller de donner votre propre sang en préparation à la chirurgie)
  • Perte de sensation des mamelons de façon permanente (rare)
  • Révision cicatrice

Parfois, après la réduction, les seins peuvent ne pas être parfaitement symétriques ou la hauteur des mamelons peut varier légèrement. Si vous le souhaitez, des ajustements mineurs peuvent être effectués à une date ultérieure.

Vous pouvez aider à réduire certains risques en suivant les conseils et les instructions de votre chirurgien plastique, à la fois avant et après la chirurgie.

Résultats de la réduction mammaire

Une réduction mammaire rendra vos seins plus petits et plus fermes. Sans le poids excessif des seins volumineux, vous pouvez trouver plus de plaisir à faire du sport et de l’activité physique.

Les incisions de votre chirurgie guériront et s’atténueront au fil du temps. Il est important de réaliser, cependant, que les lignes d’incision seront visible en permanence, d’autant plus chez certaines personnes que d’autres. Heureusement, les incisions effectuées pour une réduction mammaire se trouvent dans des endroits facilement cachés par les vêtements.

Une réduction mammaire provoque souvent un changement physique radical. Pour cette raison, il peut vous prendre un certain temps avant de vous adapter à votre nouvelle image corporelle. La plupart des femmes, cependant, finissent par devenir à l’aise avec leurs seins plus petits et se sentir très heureuses des les résultats de la chirurgie. En fait, le taux de satisfaction des patientes ayant subi une réduction mammaire est parmi les plus élevés de toute autre procédure de chirurgie plastique.

Les résultats sont-ils permanents ?

Sauf si vous gagnez ou perdez une quantité significative de poids ou tombez enceintes, la taille de votre poitrine devrait rester à peu près constante. Cependant, la gravité et les effets du vieillissement finiront par modifier la taille et la forme des seins de pratiquement toutes les femme. Si, après plusieurs années, vous devenez insatisfaite de l’apparence de vos seins, vous pouvez choisir de subir une procédure de redrapage des seins pour restaurer leur contour et les faire paraître plus jeunes.

Avant • Après

Cliquer pour agrandir les images

Réduction mammaire