Slideshow

Chirurgie du nez (rhinoplastie)

La rhinoplastie, ou chirurgie pour remodeler le nez, est l’une des plus communes de toutes les procédures de chirurgie plastique. La rhinoplastie peut réduire ou augmenter la taille de votre nez, modifier la forme de la pointe, réduire la grandeur des narines, ou changer l’angle entre le nez et la lèvre supérieure. Elle peut également corriger une malformation congénitale ou une blessure, ou aider à soulager certains problèmes de respiration.

Si vous envisagez une rhinoplastie, ce texte vous procurera une compréhension de base de la procédure : quand elle peut aider, comment elle est effectuée, et quels résultats vous pouvez vous espérer obtenir.

Suis-je un bon candidat pour la rhinoplastie ?

La rhinoplastie peut améliorer votre apparence et votre confiance en soi, mais ne changera pas nécessairement votre apparence pour correspondre à votre idéal. Avant de décider de subir une intervention chirurgicale, réfléchissez bien à vos attentes et discutez-en avec votre chirurgien.

Les meilleurs candidats pour la rhinoplastie sont des gens qui sont à la recherche d’une amélioration, et non pas de la perfection. Si vous êtes en bonne santé physique, psychologiquement stable et réaliste dans vos attentes, vous pouvez être un bon candidat.

L’âge peut également être un facteur. Beaucoup de chirurgiens préfèrent ne pas opérer sur les adolescents jusqu’à après qu’ils aient terminé leur poussée de croissance (soit autour de 14 ou 15 ans pour les filles, et un peu plus tard pour les garçons). Il est important de considérer l’adaptation sociale des adolescents et de s’assurer que c’est ce qu’ils veulent vraiment, et non pas ce que leurs parents veulent.

Comment est effectuée la rhinoplastie ?

La rhinoplastie est une procédure qui prend habituellement une heure ou deux (et peut être plus longue dans les cas plus compliqués). Au cours de la chirurgie, la peau du nez est séparée de son système de support – apporté par l’os et le cartilage – et est ensuite sculptée à la forme voulue.

La nature de la sculpture dépend de votre problème et de la technique préférée de votre chirurgien. Enfin, la peau est redrapée sur le nouveau système de support.

De nombreux chirurgiens plasticiens effectuent la rhinoplastie à l’intérieur du nez, effectuant l’incision à l’intérieur des narines. D’autres préfèrent une procédure « ouverte », notamment dans les cas les plus compliqués. Ils font alors une petite incision à travers la columelle, soit la bande verticale de tissu qui sépare les narines.

Lorsque l’opération est terminée, une attelle est appliquée pour aider le nez à maintenir sa nouvelle forme. Des paquetages nasaux ou des attelles en plastique souple peuvent aussi être placés dans vos narines pour stabiliser le septum, ou la cloison de séparation entre les passages d’air.

Quels sont les risques et complications ?

Quand une rhinoplastie est effectuée par un chirurgien plasticien qualifié, les complications sont rares et généralement mineures. Néanmoins, il y a toujours une possibilité de complications, y compris l’infection, des saignements de nez ou une réaction à l’anesthésie. Vous pouvez réduire les risques de complications en suivant de près les instructions de votre chirurgien, autant avant qu’après la chirurgie.

Après la chirurgie, de petits vaisseaux sanguins peuvent apparaître (comme de petites taches rouges sur la surface de la peau). Elles sont généralement mineures, mais peuvent être permanentes.

Lorsqu’une rhinoplastie est effectuée à partir de l’intérieur du nez, il n’y a pas de cicatrice visible, alors que quand une technique «ouverte» est utilisée, ou lorsque la procédure prévoit le rétrécissement des narines évasées, les petites cicatrices sur la base de la nez ne sont généralement pas visibles.

Dans environ un cas sur dix, une seconde procédure est nécessaire, par exemple pour corriger une malformation mineure. Ces cas sont imprévisibles et se produisent même avec les chirurgiens les plus qualifiés. La chirurgie correctrice est généralement mineure.

Comment puis-je me préparer pour la chirurgie ?

Dre Olivier vous donnera des directives précises sur la manière de vous préparer à la chirurgie, y compris les lignes directrices (comme ne pas fumer, éviter certaines vitamines et médicaments).

N’oubliez pas de demander à quelqu’un de vous reconduire à la maison après la chirurgie et de vous aider pendant quelques jours, si nécessaire.

Une bonne communication entre votre médecin et vous est indispensable. Lors de votre première consultation, le chirurgien vous demandera ce à quoi vous souhaitez ressembler, évaluera la structure de votre nez et votre visage, en plus de discuter des différentes possibilités avec vous. Dre Olivier devra également expliquer les facteurs qui peuvent influer les résultats. Ces facteurs comprennent la structure des os et du cartilage nasal, la forme de votre visage, l’épaisseur de votre peau, votre âge et vos attentes.

Dre Olivier vous expliquera également les techniques et le type d’anesthésie utilisés, le type d’établissement où l’opération sera effectuée, les risques et les options possibles.

Assurez-vous de mentionner à votre chirurgien toute chirurgie du nez antérieure ou blessure au nez (même si cela remonte à plusieurs années). Vous devez également informer votre médecin de vos allergies ou difficultés respiratoires, de votre prise de médicaments, de vitamines ou de drogues, en plus de lui préciser si vous êtes fumeur ou non.

N’hésitez pas à poser à votre médecin toutes les questions que vous pourriez avoir, en particulier celles concernant vos attentes et préoccupations au sujet des résultats.

La rhinoplastie peut s’effectuer en chirurgie ambulatoire ou à l’hôpital, généralement sur une base ambulatoire. Certaines procédures plus complexes peuvent nécessiter un court séjour hospitalier.

La rhinoplastie peut être réalisée sous anesthésie locale ou générale, selon l’étendue de la procédure et sur ce que vous et votre chirurgien préférez.

Avec une anesthésie locale, vous aurez a être sous sédation légère, et le nez et la région environnante seront engourdis. Pendant la chirurgie, vous serez éveillé, mais détendu et insensible à la douleur. Avec une anesthésie générale, vous dormirez au cours de l’opération.

Comment se déroule la récupération ?

Après la chirurgie, en particulier au cours du premier 24 premières heures, votre visage sera gonflé, le nez peut faire mal, et vous pouvez avoir mal à la tête. Vous pouvez contrôler n’importe quel malaise avec le médicament contre la douleur prescrit par votre chirurgien. Pour la première journée suivant l’intervention, prévoyez rester au lit avec la tête surélevée.

Vous remarquerez que l’enflure et les ecchymoses autour de vos yeux augmenteront dans un premier temps, atteignant un pic après deux ou trois jours. L’application de compresses froides permettra de réduire ce gonflement et vous permettra de vous sentir un peu mieux. L’enflure et les ecchymoses devraient disparaître dans les deux semaines – ou plus. Un peu de saignement est courant pendant les quelques premiers jours après la chirurgie, et vous pouvez continuer à ressentir une certaine congestion pendant plusieurs semaines. Votre chirurgien vous demandera probablement de ne pas vous moucher pendant une semaine (ou plus), tandis que les tissus cicatrisent.

Si vous avez un paquetage nasal, il sera supprimé au bout de quelques jours et vous vous sentirez beaucoup plus confortable. À la fin d’une ou, parfois, deux semaines, tous les pansements, attelles et points de suture doivent être enlevés.

Quand puis-je reprendre mes activités normales ?

La plupart des patients ayant subi une rhinoplastie sont debout dans les deux jours qui suivent l’intervention, et en mesure de retourner à l’école ou au travail sédentaire une ou deux semaines après la chirurgie. Cependant, plusieurs semaines seront nécessaires avant que vous ne soyez de retour à vos fonctions normales.

Votre chirurgien vous donnera des directives plus précises pour reprendre graduellement vos activités normales. Celles-ci sont susceptibles d’inclure ces suggestions : évitez les efforts (jogging, natation, pliage, relations sexuelles, toute activité qui augmente la tension artérielle) pendant deux ou trois semaines. Évitez de frapper ou de frotter le nez pendant huit semaines. Soyez délicat lorsque vous lavez votre visage et vos cheveux ou lorsque vous utilisez des cosmétiques.

Vous pouvez porter des lentilles de contact dès que vous en avez envie, mais des lunettes sont une autre histoire.

Votre chirurgien mettra à l’horaire des visites fréquentes de suivi dans les mois suivant la chirurgie, pour vérifier l’avancement de votre guérison. Si vous éprouvez des symptômes inhabituels entre les visites ou si vous avez des questions quant à ce que vous pouvez ou ne pouvez faire, n’hésitez pas à appeler votre médecin.

Résultats de la rhinoplastie

Dans les jours suivant la chirurgie, votre visage sera enflé et vous ne pourrez constater de résultat optimal. En fait, de nombreux patients se sentent déprimés pendant un certain temps après la chirurgie plastique, ce qui est tout à fait normal et compréhensible.

La guérison est un processus lent et graduel. Certains gonflements subtils peuvent demeurer présents pendant des mois, en particulier sur la pointe du nez. Les résultats définitifs de la rhinoplastie peuvent ne pas être apparents pendant un an ou plus.

En attendant, vous pouvez rencontrer quelques réactions inattendues de la famille et les amis. Ils peuvent dire qu’ils ne constatent pas de grande différence. Si avez décidé de subir cette chirurgie, en premier lieu, c’est pour vous : si vous avez rencontré vos objectifs, votre intervention est un succès.

Disponobile pour hommes
Chirurgie du nez (Rhinoplastie)