Slideshow

Sudation excessive (Botox hyperhidrosis)

La transpiration excessive est un problème médical où le corps transpire plus que nécessaire afin de maintenir sa température normale. Cette affection touche environ 3 % de la population.

Environ 2,8 % des Américains souffrent d’hyperhidrose. Si on suppose un pourcentage comparable au Canada, quelque 910 000 Canadiens souffriraient de transpiration excessive ou d’hyperhidrose (terme médical qui désigne cette affection). Ce nombre est élevé, mais le taux de réussite des traitements l’est tout autant !

La sueur est fabriquée par les glandes eccrines et apocrines qui sont des annexes de la peau. Le neuromodulateur, dont Botox, agit en bloquant l’action du système nerveux neurovégétatif (responsable de la sécrétion de sueur).

L’hyperhidrose peut influencer négativement l’estime de soi, les relations personnelles et l’image professionnelle.

L’hyperhidrose généralisée est la transpiration excessive sur l’ensemble du corps. L’hyperhidrose localisée, ou focalisée, est liée à la transpiration excessive dans des zones précises, plus souvent sous les bras, sur le visage, dans les paumes de la main, sur les pieds et les aines.

L’hyperhidrose peut être primaire (congénital ou génétique) ou secondaire (liée à un autre problème médical ou à des médicaments).

Pour ce qui est de l’hyperhidrose localisée, il existe une variété de traitements, comme des solutions topiques, qui contiennent une quantité plus élevée de trichlorure d’aluminum que la plupart des antisudorifique, par exemple Xerac AC®, Drysol® et Hydrosal®. Cependant, l’un des traitements les plus efficaces et durables est l’utilisation d’un neuromodulateur comme par exemple le Botox hyperhidrose.

L’effet du traitement de la transpiration par le Botox® dure en général entre 9 mois et un an, c’est à dire beaucoup plus que l’effet de la toxine botulique sur les rides (qui ne dépasse pas 6 mois).

Évaluez l’intensité de votre hyperhidrose

Échelle d’intensité de l’hyperhidrose (HIH):

  • Ma transpiration ne se remarque pas et n’affecte pas mes activités courantes.
  • Ma transpiration est tolérable, mais affecte parfois mes activités courantes.
  • Ma transpiration est difficilement tolérable et affecte souvent mes activités courantes.
  • Ma transpiration est intolérable et affecte constamment mes activités courantes

Consultez www.hyperhidrose.ca pour obtenir de plus amples renseignements sur cette condition.

Traitement

L’utilisation d’un neuromdodulateur tel que Botox® hyperhidrose traite efficacement la transpiration excessive. Cependant, il est nécessaire d’effectuer une évaluation approfondie de toutes les options offertes afin de déterminer le traitement qui vous convient le mieux.

Dans la plupart des cas, les compagnies d’assurance couvrent partiellement le coût de ce traitement si les solutions topiques (Xerac AC®, Drysol® et Hydrosal®) s’avèrent inefficaces ou ne sont pas tolérées.

Sudation excessive (Botox hyperhidrosis)